• L'Idée-force

    Brièvement, le projet de France Espérance date déjà de 2003.

    Défendu lors de conférences publiques et d'interventions à la radio, sa pertinence reste plus que jamais d'actualité pour s'opposer aux politiques désastreuses menées jusqu'à aujourd'hui.

    En 2009, toujours témoin du marasme économique et social, un courrier contenant nos propositions a été adressé à Monsieur le Député du Finistère, Jacques Le Guen. Puis une copie de ce courrier fut remise, en main propre, aux parlementaires proches de Monsieur D. de Villepin - Guy Geoffroy Député de Seine et Marne, Jean-Pierre Grand Député de l'Hérault, Hervé Mariton ancien Ministre, Député de la Drôme et Georges Tron Député de l'Essonne... lors de la réunion du 27 mai à Paris.

    François Goulard ancien Ministre, Député du Morbihan, en a pris lui aussi connaissance, dans une documentation plus complète, lors de notre recontre à Vannes.

    Nous sommes heureux de constater, que dans les propos tenus depuis par D. de Villepin, a pu germer cette Espérance.

    Synthèse de notre "Projet de 2003" et donc de ce courrier :

    James Tobin, René Montgranier et sa TAMF concernant la Taxation Automatique
    des Mouvements Financiers.
    Yann Moulier Boutang et Philippe Van Parijs défendant l'idée d'un revenu
    d'Existence et autre Allocation Universelle.

    Dans leurs domaines respectifs leurs théories sont séduisantes à la première lecture mais :

    SÉPARÉES... elles sont incomplètes, voire stériles.
    RÉUNIES... elles réconcilient le couple Économie et Social.

    France Espérance souhaite rassembler ces deux principes, l'un finançant l'autre.

    Une ancienne simulation, sur les bases de données connues de l'année 1999 pour la France, laissait apparaître qu'une simple taxation de 1% (0.5% sur les débits, 0.5% sur les crédits) sur les mouvements financiers de l'année, générait une enveloppe fiscale non négligeable.

    Cette Enveloppe fiscale

    Par une juste redistribution, son apport était conséquent, primordial et suffisant pour financer:

    • Une Relance Économique en soulageant les charges des entreprises
    • Un Revenu d'Indépendance à partir de 16 ans

    Non reçu comme un assistanat de plus, mais perçu par son implication dans un "Service Citoyen" proposé par un Réseau Associatif réhabilité et Acteur Essentiel dans la reconstruction de l'emploi.

    • Un Remboursement plausible de la dette

    Idée utopique à l'époque ?

    Ce projet, s'accompagne donc nécessairement d'une réforme fiscale majeure, pour ne pas dire d'une révolution fiscale, destinée à soutenir une justice économique et sociale.

    Car sans cette réforme de la fiscalité, résistante, il n'y a rien a espérer de durable, les puissances économiques et financières digèrent la France comme les autres Nations. Ce sont ceux qui prêtent l'argent-dette à un Pays, qui en assurent ensuite le Pouvoir, l'autorité. C'est une entreprise de colonisation exercée par un état invisible. Résistons !

    Ce projet, réactualisé, sera développé dans le lien L'Articulation... en cours de traitement, et reste pour l'essentiel le meilleur objectif pour doter la France et tous les français d'une Politique Audacieuse et Révolutionnaire.